Budget des régions réfléchi davantage en fonction d’une politique de développement plutôt que du nombre d’habitant

Basé le développement d’une région sur le nombre d’habitants invite malheureusement à développer les régions les plus peuplés au détriment des régions moins peuplés, cultivant ainsi le manque et inversement la profusion. La politique de logement social en région parisienne est souvent pointée du doigt, de même que le projet du Grand Paris cherche à faciliter les accès autour de Paris afin, à terme, d’inciter les personnes à rejoindre Paris en facilitant les temps de trajet. Ceci alors que des régions pleines de charmes sont désertes pour cause de manque d’activité, manque de culture, manque de dynamisme. Cependant le dynamisme est aussi une conséquence de la politique de l’état qui semble depuis des années avoir incité la création de grands pôles en région parisienne. Le Projet IMAGINE suggère de changer cette façon de faire en développant le territoire de manière plus équilibrée et ainsi réduire les différences entre régions.

Laisser un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons