Congé paternel et congé maternel

Le congé maternel et paternel sont des avantages nets pour aider la famille lors d’une naissance et fournir un environnement adapté à la naissance. Cependant, le déséquilibre entre les deux durées de congé pénalise d’avantage l’entreprise de la mère que celle du père, justifiant indirectement une différence de salaire ou de responsabilités entre le père et la mère. Pour pallier ce déséquilibre, le projet IMAGINE propose de donner 24 semaines de congés pour un des trois premiers enfants, au choix, 18 pour les suivants parmi les trois au père comme à la mère, et 12 pour les suivants en suggérant qu’à partir de quatre enfants l’un des deux doit rester au foyer. Les règles pour la mère sont identiques aux règles existantes (6 semaines prénatales dont 3 semaines pouvant être reportées en post-natales). Cependant, seul le premier mois postnatal est obligatoire. Le reste pouvant être utilisé au choix durant les trois premières années post-natales. En particulier le père peut prendre des jours de congés à partir de 6 semaines avant la date d’accouchement et jusqu’à trois ans après. Toutefois, un système devra être mis en place pour permettre à l’un des parents de transférer des jours de congés à l’autre parent si le salaire de ce dernier est inférieur durant la première année. Il n’y aura plus par contre d’allongement pour les enfants supplémentaires. Une réflexion pourra être menée pour réduire les durées de congés lorsque l’un des deux parents a un salaire conséquent et que le couple n’a pas besoin d’aide financière supplémentaire.

Laisser un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons