Mettre en place un plan de développement des filières d’activités de consommation responsable, au niveau national et territorial.

Il s’agit d’accompagner le développement de filières d’activités de consommation responsable comme l’agriculture biologique, le commerce équitable mais aussi les transports doux, les énergies renouvelables à destination des particuliers, l’épargne solidaire, le tourisme solidaire, l’écoconstruction, etc. Ce plan de développement peut s’articuler autour de différents axes :

  • Elaboration de guides à destination des entrepreneurs potentiels motivés pour développer ce type
    d’activités, pour les appuyer méthodologiquement (conseils, bons contacts…) et les aider à identifier des opportunités de création d’entreprise.
  • Développement de financements dédiés (prêts, fonds propres, aides remboursables) pour soutenir la création, l’innovation et la croissance des entreprises positionnées sur ces filières.
  • Création et soutien de pôles territoriaux d’offre de consommation responsable, pour permettre des mutualisations, des économies d’échelle et une promotion commune (plateforme d’approvisionnement et
    de distribution, inter-réseaux ESS pour une consommation responsable…).
    Il y a en effet besoin de structurer des filières durables sur les territoires. Les acteurs ont le savoir-faire mais un appui renforcé des collectivités permettrait d’accélérer la constitution de ces filières.
  • Développement de l’utilisation des clauses sociales et écologiques dans les marchés publics pour augmenter significativement les débouchés commerciaux des entreprises se positionnant sur la
    consommation responsable.

L’utilisation effective de ces clauses implique la mise en oeuvre d’un ensemble d’actions complémentaires : une sécurisation juridique, une sensibilisation et formation des acheteurs (guides, boîte à outils…), une coconstruction des appels d’offre avec les fournisseurs (notamment ESS), une meilleure visibilité et lisibilité des appels d’offres (par exemple en centralisant tous les appels d’offres responsables des collectivités locales sur un même site Internet public) ainsi qu’un développement des lotissements, plus adaptés à la réalité de l’offre.
Nombre de Régions (IDF, Rhône-Alpes…) et de villes (Lille, Grenoble…) ont déjà mis en place des approches de ce type. (Voir partie « développer les coopérations sur les territoires »).

Laisser un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons