Pénaliser les sites qui proposent des médias pirates

le web 2.0 permet à chaque internaute d’enrichir les sites Internet et de rajouter du contenu. L’internaute n’est pas forcément au courant que ce qu’il visionne n’est pas légal et les sites Internet qui proposent à l’internaute de télécharger du contenu se protègent en se déresponsabilisant. Du coût il en résulte une absence quasi-totale de responsabilité pour des internautes difficilement identifiables. L’opportunité saisie par ces sites d’éviter de réguler et vérifier les contenus soumis n’est pas forcément justifiée. Le projet IMAGINE propose de responsabiliser davantage les sites qui proposent du contenu en les rendant responsables du contenu ainsi mis à disposition. Les contraintes budgétaires seront évidemment importantes, mais si un tel service n’est pas possible en respectant ces contraintes, il n’a pas lieu d’exister. Le projet IMAGINE propose, pour aider à accélérer la vérification, la mise en place d’une base de données contenant des références de vidéo dont le propriétaire des droits à indiquer exactement, le type de droit autorisé, mais aussi des informations secrètes et personnelle qui permettraient de valider l’inscription sur les autres sites. Une certaine liberté sera cependant accordée pour ce qui est de l’utilisation d’images, de sons ou de bouts de film dans un objectif créatif (exemple des AMV)

Laisser un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons