Réfléchir à l’interdiction de vente d’arme à l’étranger (ou pour certains pays)

La vente d’arme représente un chiffre d’affaire élevé pour la France ( 9% du commerce international de vente d’armes, en 4ème position). La guerre est contraire aux principes du projet IMAGINE mais conserver une force de défense est une nécessité. Si nous ne vendons pas nos armes, d’autres les vendront à notre place et nous mettrons en difficultés notre propre industrie militaire. Mais si les raisons économiques justifient cette décision, nous pourrions y perdre nos valeurs d’éthique et de morale.

D’un autre côté, nos connaissances et notre expertise peuvent également permettre à des pays démocratique en paix de protéger leurs citoyens en cas de problème. En vendant des armes à un pays nous devons bien prendre en compte que nous devenons responsables de l’usage qui est fait de ces armes.  La transparence des contrats et des clauses liés à l’utilisation faite des armes pourraient être une des mesures relatives à la vente d’arme et des sanctions pourraient être prises dans le cas d’un non-respect de ces clauses.

Laisser un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons