Un système géré par l’Etat

Le problème de la gestion locative vient en grande partie des excès. Trop d’abus des bailleurs qui ne font pas les travaux nécessaires, qui demandent des loyers exorbitants, des cautions et des garanties énormes, mais aussi des locataires qui parfois font des choix coûteux de réparations, des modifications illégales dans le logement, ne payent pas… Un mauvais locataire peut réellement décourager un propriétaire de louer, or, une grande partie des logements sont voués à être loués. Le projet IMAGINE propose donc de mettre en place une agence nationale qui prendrait en compte la gestion locative. En particulier, celle-ci prendrait en charge les loyers impayés avec un pouvoir judiciaire pour récupérer à terme les sommes dues. Elle serait responsable de replacer les personnes n’ayant pas les moyens sur la continuité de se prévaloir d’un logement trop coûteux par rapport à leurs ressources. C’est cette agence qui serait également responsable de faire l’état des lieux, en présence ou non du propriétaire, au début et à la fin du bail pour s’assurer que le logement est décent, que l’état à la sortie est convenable par rapport à celui à l’entrée du locataire dans les lieux. L’argent serait versé du locataire à l’agence puis de l’agence au propriétaire. Cette agence pourrait également faire appel à la police simplement pour libérer un logement occupé par un escroc. Des agences immobilières proposent déjà ce type de prestation mais elles n’ont pas de poids légal face aux mauvais payeurs. Une entreprise privée ne pourrait cependant pas avoir la légitimité de valider un état des lieux de façon objective. L’agence nationale ainsi créée sera financée en partie par un frais de service pris sur le montant des loyers. Une réflexion sera menée pour savoir si le système doit être obligatoire ou non.

Laisser un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons