Category Archives: Démocratie

Réfléchir à l’organisation politique de demain, pour une gestion performante et qualitative.

Sensibiliser et éduquer les jeunes au système administratif de la République

Les jeunes devront, au moins une fois dans leur scolarité, visiter les grandes institutions de la République, apprendre l’organisation de notre République au cours d’ateliers pédagogiques. Ils seront amenés à découvrir l’engagement de certaines personnes au sein d’associations et en comprendre les enjeux. (Inspiré d’une proposition de Maxime Verner)

Cette mesure rejoint évidemment l’implication plus important des jeunes au sein de la politique avec l’assemblée de jeunes…

Améliorer la visibilité et la reconnaissance du concours général

Les lauréats du concours général, dotés de qualités relativement exceptionnelles, pourraient obtenir certains droits liés à leur titre. Celui par exemple d’être parrainés par un représentant du peuple (ou député) et d’assister à des sessions parlementaires. Celui également d’être membre d’office du conseil représentatif de la jeunesse. Le jeune pourrait également choisir un parrain dans son domaine parmi les experts. Celui-ci serait alors invité à le rencontrer et à garder le contact  avec ce dernier pendant au moins 2/3 ans afin de le conseiller dans ses choix. (Inspiré d’une proposition de Maxime Verner)

De manière générale, des résultats exceptionnels au niveau scolarité pourraient permettre au jeune d’accéder temporairement à des fonctions de conseil politique.

Des possibilités médiatiques pour les jeunes

Des groupes d’élèves ayant choisi l’option journalisme, média, production… disposeront d’outils pour communiquer leur création (Des journaux locaux, la télévision de la Jeunesse …). En outre, une synergie sera développée et favorisée entre les jeunes et les réseaux professionnels.

Un système politique pour les jeunes

De façon similaire au système existant ou futur, nous proposons de créer un système équivalent pour les jeunes pour les initier à la politique mais aussi pour qu’ils aient un moyen de faire entendre leur voix. Des représentants locaux seront élus parmi les jeunes de plus de 12 ans (âge à définir) pour constituer une assemblée nationale et débattre des idées. Les jeunes ne seront évidemment pas payés pour cela mais le résultat de leur vote sera communiqué au grand public à titre informatif. Ils pourront être consultés pour certaines questions relatives à la jeunesse et l’Assemblée Nationale sera invitée à prendre leur décisions avec la plus grande considération .

Donner la parole aux jeunes

Les jeunes disposeront de la possibilité d’avoir un rendez-vous mensuel avec le président et/ou le premier ministre et/ou le ministre de la jeunesse et les ministres qu’ils souhaiteront (selon leurs disponibilités).

Ces jeunes seront choisis parmi :

  • les représentants des jeunes des grands groupes politiques  Les groupes politiques concernés seront ceux qui auront obtenu au moins 5% des sièges à l’assemblée.
  • des porte paroles pour les groupements de jeunes réunis par secteur géographique.
  • pour des jeunes sélectionnés au hasard

Nouveau mode de scrutin : le scrutin universel multinominal à un tour.

Grâce à l’informatique et afin de ne pas condamner les citoyens à une stratégie de vote utile mais bien à la possibilité d’exprimer leur choix, lors d’une élection, chaque électeur pourra, à l’aide d’une machine ou d’un bulletin, choisir autant de candidats qu’il souhaite (mais une seule fois chacun). Si aucun candidat ne lui convient, il votera blanc. Le candidat élu sera celui obtenant le plus grand nombre de voix, si celui-ci est supérieur à 60%.
Il conviendra théoriquement à 60% des électeurs. Dans le cas d’élections avec plusieurs élus, ce sont ceux ayant obtenus les scores les plus hauts qui sont élus mais le score le plus haut devra au moins être de 60%. Cependant, pour respecter une proportionnelle dans une élection, certaines différences s’appliqueront.

Le conseil des ministres européens

Le conseil des ministres européens a la fonction d’écriture des textes et de valider la cohérence entre les textes et la constitution européenne, au même titre que le Sénat dans le nouveau système. Il a en outre une fonction de vote pour les lois qu’il n’a pas proposées et un droit de veto s’il réunit 80% de voix contre une loi.

Réformer l’intercommunalité de communes

Une réflexion et une discussion avec les communes devra être organisée pour déterminer les avantages et les inconvénients de cette nouvelle organisation. Le projet IMAGINE désire privilégier l’initiative de groupe de commune davantage que la rigidité d’une structure obligatoire et ajoutant un niveau administratif non décidé par les communes.

Le vote des lois

Le vote des lois est effectué par la chambre des représentants en France et par une structure démocratique dans le reste des pays (idéalement une chambre des représentants dans tous les pays). Le vote des ministres européens représente 30% du vote global quand le projet de loi ne vient pas d’un ou plusieurs ministres européens, 0% dans le cas contraire. L’ensemble des votes des organes démocratiques des pays compte pour 70% dans le premier cas et 100% dans le second.

Show Buttons
Hide Buttons