Category Archives: Justice et Sécurité

Pour protéger la société que l’on construit

Sensibiliser les personnes à ne pas inciter les autres à consommer

Pour l’incitation, c’est un problème qui mérite une sensibilisation du problème par l’Etat. Aujourd’hui certains symboles, comme la feuille de cannabis, les couleurs jamaïquaines, peuvent servir de support pour communiquer l’aspect cool de l’effet de certaines drogues. Interdire l’utilisation d’une feuille de cannabis comme motif peut s’avérer possible, interdire celle des couleurs jamaïquaines impossible et contraire à l’état d’esprit du projet IMAGINE. Il s’agit davantage de sensibiliser les personnes que leur choix doit rester personnel et que ce n’est pas rendre service aux autres que de les inciter à prendre de la drogue, que ce choix peut être dangereux.

Redéfinir les différents types de police

Le projet IMAGINE propose de regrouper les policiers par types de champs d’action.

  • La police de relation : celle en contact avec le peuple, qui sert de médiateur, effectue des opérations de prévention… elle est répartie sur les différente zones du territoire
  • La police administrative : celle qui gère les papiers, les suivis des dossiers, les contacts police/justice/peuple. Elle est regroupée dans des centres administratifs, là où se trouvent les cellules temporaires et les avocats de permanence. Elle centralise les éléments et les communique.
  • La police d’action : constituée d’équipes qui peuvent s’autogérer (peuvent lancer des offres de recrutement parmi les autres bureaux), chaque équipe est assignée à une zone plus ou moins grande qui définit son champs d’action (la zone peut être la France entière). Une équipe qui aurait du temps peut tout de même s’occuper d’une affaire extérieure à sa zone si elle pense que son expertise peut aider, elle devra alors demander l’accord de son supérieur ou de la personne en charge de l’enquête. Ces équipes sont spécialisées dans tel ou tel type d’action, vol, drogue, évasion fiscale, kidnapping… Dès qu’une nouvelle affaire est ouverte, les équipes en ont connaissance et décident de prendre en main l’affaire en précisant le délai qu’elles se donnent pour commencer. Si une équipe peut s’occuper de l’affaire avant, elle s’en charge. Toute équipe peut proposer son aide sur une affaire et peut alors être contactée par l’équipe en charge pour aider. Le coût de la police d’action est en partie porté par le criminel responsable. Elle dispose de bureaux propres à leur groupe, même si certains éléments, en particulier les membres de l’équipe scientifique, peuvent être regroupés dans un autre bâtiment.
  • La police de soutien et mobile : Il s’agit de policiers qui complètent les autres types de police mais qui, en cas de besoin supplémentaire, sont réquisitionnés pour une cause. La fonction de CRS fait partie de ce groupe. Ce groupe est éparpillé parmi les autres groupes.

Regroupement des détenus par type de durée peine

Les individus devant purger une peine courte (inférieure à un an) seront logés pendant toute la durée dans des cellules individuelles. Leurs repas seront servis surplace. Ils auront accès à des livres et pourront parfois participer à des activités sportives.

Les individus devant purger une peine plus longue commenceront par passer par l’étape de la cellule individuelle. Après 6 mois, ils pourront commencer à choisir des codétenus pour partager une cellule dans une autre prison. Après un an, les détenus n’ayant pas trouvé de codétenu seront placés en cellule individuelle dans une nouvelle prison selon les disponibilités.

Pénaliser les personnes consommant des drogues

La vie est un cadeau magnifique, consommer des drogues c’est gâcher cette chance qu’on nous a offerte. De nombreuses aides et systèmes innovants sont proposés dans le projet IMAGINE et représentent un coût pour la société dans le but d’améliorer les possibilités de chacun pour vivre au mieux. Cependant le projet IMAGINE juge incohérent d’aider des personnes à bénéficier de mécanismes d’aides si celles-ci ne respectent pas leur vie à la base. Ainsi, certains mécanisme d’aide et systèmes innovants ne seront pas accessibles aux personnes ayant été coupables de consommation excessive ou illégale de drogues, alcool ou tabac. Ceci durant une période minimale de 3ans (à définir).

Différencier davantage crimes sous impulsions et crime prémédité

Les crimes ayant fait l’objet d’un plan d’action réfléchi (fraudes programmée, meurtre prémédité…) devront être davantage pénalisés que ceux provoqués par une impulsion ou une ignorance. Ils devront en plus être traités de façon différente dans le suivi de la personne et l’objectif de réinsertion. En effet, réfléchir à un crime en amont montre que cela fait partie davantage de la psychologie du coupable. La peine doit donc prendre toute sa dimension et ne pourrait être sous-évaluée.

Permettre des passerelles entre postes de police

Il est parfois bénéfique de changer d’environnement, pour la santé, son engagement et sa motivation. Le métier de policier peut s’avérer difficile, stressant, morose. Pourtant il existe suffisamment de postes pour réussir à utiliser au mieux chaque personne tout en respectant ses volontés. Le projet IMAGINE propose donc de faciliter les changements de postes, y compris entre types de police par une bourse d’échange.

Show Buttons
Hide Buttons