Category Archives: Justice et Sécurité

Pour protéger la société que l’on construit

Prisons de cohésion sociale

Des prisons de cohésion sociale proposent des activités artistiques aux détenus qui ont bien réagi à leur peine (acceptation de leur responsabilité et prise de conscience). Ne pas respecter l’infrastructure prive la personne responsable de ce statut et elle sera transférée dans une prison sans objectif de cohésion, plus stricte.

Protéger le mineur du tabac, de l’alcool et des drogues

Il sera strictement interdit de proposer une cigarette à un mineur ou de l’inciter à fumer/ boire. En particulier les cigarettes et l’alcool seront interdits à l’école (hors cantine) et dans un périmètre donné autour d’établissement qui accueille des jeunes. En particulier, les professeurs, les CPE et les parents d’élèves ne devront pas s’afficher en train de fumer devant les élèves et un espace à l’abri des regards devra être mis en place pour accueillir les fumeurs.

Favoriser la présence d’un avocat dans le commissariat

Les commissariats pourront proposer un de leur bureau pour héberger un avocat. Celui-ci sera disponible pour répondre aux questions des citoyens, évaluer les droits des délinquants. Il sera ainsi présent sur place en cas de besoin et aura la possibilité de traiter des affaires privées également. Les services administratifs pourront également lui servir pour prendre rendez- vous…

Une sortie de prison non obligatoire après avoir effectué sa peine

Le projet IMAGINE propose que la sortie de prison, après avoir effectué sa peine, soit acceptée par un jury compétent et anonyme et non pas obligatoire. En effet, la peine de prison est liée d’une part à la peine résultat de la responsabilité de l’acte criminel mais aussi à une réflexion sur soi-même pour ne pas répéter cette erreur une seconde fois. Il n’est donc pas justifié de laisser sortir une personne qui n’a pas changé et pourrait récidiver. Ainsi la sortie de prison définitive sera assujettie à la décision d’un jury. Le projet IMAGINE désire associer des citoyens, tirés au sort sur les listes électorales, aux juges d’application des peines pour les décisions de libération, finale ou conditionnelle. D’autre part, dans le cas où la décision du jury serait défavorable à une sortie de prison, par soucis de transparence, le résultat de cette décision et un droit de parole au jury et au prisonnier seront publié dans un journal.

Les sanctions sur les actions intolérables en prison

Les violences, propos racistes, maltraitance… ayant lieu en prison provoqueront une décision d’un jury pour sanctionner cette action. En particulier, une structure de prison très stricte recueillera les éléments qui ont enfreint les règles de vie en prison. Cette prison regroupera les prisonniers en cellule de petite taille. Ils disposeront de moins de visites autorisées et d’aucune possibilité de sortie pendant une durée déterminée. L’historique de ces problèmes sera connu du jury qui décidera de faire sortir ou non la personne de prison à la fin de la peine.

Lever l’insécurité juridique de certaines formes de consommation responsable

L’offre de consommation responsable défriche souvent de nouveaux besoins sociaux ou environnementaux. Il arrive dès lors souvent qu’elle bouscule le cadre législatif existant qui doit évoluer. Un flou juridique peut dès lors constituer un frein à son développement.(cf l’intégrale ESS)

Commissariat de proximité

Sous une forme proche de celle présente au Japon, le projet IMAGINE propose de créer des petits commissariats de proximité. Ces commissariats hébergeront un ou deux officiers de police en continuité, mais aussi une ou deux salles d’eau avec douche et WC accessibles pour une somme modique et permettant à ceux qui le souhaitent d’utiliser ces équipements. En outre ces commissariats seront combinés avec un parc à vélos surveillé afin de promouvoir ce moyen de transport. Les policiers en fonctions dans ces commissariats pourront également réaliser des tâches liées à des enquêtes. En particulier ils seront mis en contact immédiatement avec toute équipe qui enquêterait sur des personnes vivant dans le quartier. Les agents seront proches de la population et à leur écoute.

Show Buttons
Hide Buttons