Category Archives: Programme pour les législatives

De nombreuses propositions innovantes pour redéfinir le quotidien en France.

Engager la signature d’une charte des engagements réciproques entre l’Etat et l’ESS face à la crise

Issue d’un travail préalable de concertation, cette charte préciserait les objectifs, actions et moyens mis en oeuvre par les pouvoirs publics et les acteurs de l’ESS pour gérer les conséquences de la crise et anticiper sa sortie mais aussi sur les 10 ans à venir. Comment l’ESS et la puissance publique peuvent-elles travailler ensemble pour construire un projet commun et répondre aux grands défis d’après crise de la France à 10 ans (environnement, inclusion sociale, vieillissement, désindustrialisation, éducation, dette…) ?

L’organisation des cours optionnels

Chaque élève est rattaché à un établissement pour ses cours obligatoires. Les cours obligatoires notés sont dispensés le matin, sur 4 ou 5 jours. Les matières optionnelles sont dispensées l’après-midi et au cours d’une journée dédiée aux matières optionnelles (en particulier pour permettre l’insertion en entreprise pour certains cours). Cette journée pourrait être le mercredi ou le jeudi. Les élèves auront la pause de midi afin de manger puis des bus circulant entre les établissements leur permettront de rejoindre l’établissement où se déroule leur cours optionnel. Au moment de leur choix, les élèves devront choisir les options de manière à ce qu’elles soient regroupées dans un même établissement pour une même après-midi. De plus, certains cours obligatoires Réflexion pourront avoir lieu en fin de journée, en particulier pour favoriser les échanges entre personnes provenant d’établissements différents.

Refonte du RSI et des caisses d’assurance maladie, URSAFF

Créer un système informatisé simple, sécurisé et globale réunissant/fusionnant tous les systèmes de paiement de charges obligatoires. Le système invitera pour chaque salarié à indiquer le montant du salaire Net ou brut et la plateforme calculera l’ensemble des données automatiquement. Les caisses ne seront plus séparées au niveau de l’assurance santé et ce ne sera plus la responsabilité de l’employeur de déterminer le montant mais celui de l’organisme unique.

La gestion des APL

Aujourd’hui les APL financent en partie les prêts ou les bénéfices de l’acquéreur avec l’argent de l’Etat. Si la réforme monétaire était adoptée, les APL pourraient permettre de payer une partie P plus importante pour le locataire mais donnant du coup le droit à l’Etat d’acquérir une partie du bien avec pour objectif de récupérer cette avance plus tard dans le temps. Concernant le système APL actuel, il permet de proposer des loyers élevés payés en partie par l’Etat. Si la réforme monétaire n’était pas acceptée mais que le projet retiendrait cependant l’appui des citoyens, le système d’APL devrait être repensé afin de ne pas financer les propriétaires plus facilement.

Création d’institutions spécifiques

Création d’un ministère de l’architecture et de la planification du territoire, en étroite collaboration avec le ministère du logement, le ministère de l’environnement et de l’énergie, le ministère de la ville et le ministère des transports. Ce ministère aura pour rôle de s’assurer de la politique ambitieuse du pays en matière d’architecture, de s’assurer de la diversité des styles architecturaux sur l’ensemble du territoire et de réfléchir à la qualité de l’organisation des structures. Il disposera d’antennes locales qui contrôleront la qualité des projets initiés et en feront le suivi.

Repenser l’urbanisme pour réduire les transports

Le projet, dans son programme architectural et urbain, propose des solutions écologiques. En recentrant la population dans des zones où les services et les emplois sont présents, le projet IMAGINE permet de limiter le transport et ainsi le temps perdu et la pollution. L’optimisation des voix de transport pour améliorer les transports en commun et/ou écologique est importante.

Une vraie gestion du stage et du placement en entreprise

Aujourd’hui les offres de stages sont diluées au milieu de nombreux médias, et il n’y a pas de centralisation des offres. Il serait intéressant de forcer des quotas minimum de stagiaires dans les entreprises selon le nombre d’employés et les bénéfices. Il faudrait également centraliser les démarches administratives des stages.

Système de formation pour les immigrants non qualifiés

Certains immigrants ne possèdent pas les qualifications intéressantes pour la France mais une motivation et une intégrité de qualité. Ces personnes pourraient obtenir le droit à une formation de 1 ou 2 ans afin d’apprendre un métier et le français puis devraient réaliser pour l’Etat un travail pour une durée de 3 à 5 ans en recevant de l’Etat un logement et des indemnités pour se nourrir. Vers la fin de la période de service, l’Etat aiderait ces personnes à intégrer le monde du travail classique, et aussi à trouver un logement décent. Durant les périodes où ces personnes seraient sous la responsabilité de l’Etat, elles ne devraient en aucun cas être reconnues coupables d’un délit ou d’un crime.

Show Buttons
Hide Buttons