Category Archives: Seniors et retraites

Un ensemble de proposition visant à améliorer la dernière période de la vie de chacun

Créer des liens entre seniors et jeunes

Au travers de rencontres, de formations, d’ateliers ou de projets communs, le projet IMAGINE soutient l’importance de la communication entre générations ; les jeunes peuvent apprendre énormément des générations précédentes. Le projet IMAGINE proposera également des logements chez l’habitant, en particulier chez la personne âgée seule, pour aider financièrement cette dernière tout en favorisant le lien social entre générations (système existant à favoriser). L’assurance d’être protégée par l’Etat permettra de vivre cette expérience de façon sereine.

Logement intergénérationnel & colocation

La colocation est un système très fréquent chez les jeunes et qui possède de nombreux avantages. Moins cher, évitant la solitude, social, la colocation permet à plusieurs individus de partager une période de la vie ensemble, en apprenant à tolérer l’autre mais aussi à respecter les règles de la vie en communauté. L’Etat se portera garant pour les jeunes et pour les seniors et s’assurera que la vie commune se fait dans les meilleures conditions. L’autre possibilité offerte sera la collocation de deux personnes âgées vivant à proximité et l’utilisation d’une des deux habitations pour loger des jeunes qui devront donner un peu de leur temps aux personnes âgées les hébergeant. Ce système qui existe déjà sous différentes formes sera développé.

Redonner un sens civique à la vie des seniors

Le départ à la retraite signifie parfois dans notre culture que le temps est venu de profiter du temps qui reste pour le temps de travail que l’on a fait, ou que l’on est trop vieux pour travailler. Mais c’est aussi implicitement dire que la société n’a plus besoin de nous. Ne pas donner un sens actif à la vie après la retraite peut mener à la dépression et à une sous-estime de soi. Ce n’est pas le cas de tous heureusement mais certains en sont victimes. Nous proposons donc de réfléchir à une nouvelle articulation du concept de retraite pour que les personnes conservent un sentiment d’utilité et que la société les reconnaisse.

L’héritage

Chaque enfant semble aujourd’hui penser que les biens acquis par leurs parents leur sont dus, considérant que le bien est le fruit du travail de leur vie. Cependant, au risque de choquer, le projet IMAGINE considère que le prix du bien correspond à son utilisation par le propriétaire et que le droit d’en hériter favorise les inégalités. En effet, une personne aisée aura eu le loisir d’acheter une grande résidence, d’y vivre, ainsi que ses enfants et de bénéficier des autres avantages liés à cette possession. L’héritage, c’est considérer que, cet avantage obtenu par le fruit du travail normalement, devrait naturellement revenir aux héritiers et donc que l’avantage perdure dans le temps, au-delà de la disparition de la personne qui a travaillé pour l’acquérir et davantage au-delà du travail qu’elle a elle-même fournie. Le projet IMAGINE suggère de repenser l’héritage des biens, en particulier immobiliers.

L’attachement personnel des enfants à un lieu familial ou des objets est important et il faut le respecter, davantage que l’envie d’obtenir un avantage financier. Le projet IMAGINE propose donc aux héritiers de disposer de l’utilisation des biens immobiliers, sans payer de frais de succession immédiatement après le décès. Par contre le bien ne peut être vendu ni rapporter de l’argent à ces derniers tant que les frais de succession ne sont pas payés, ils n’en ont que l’usufruit. S’ils ne payent pas à l’Etat de leur vivant l’intégralité des frais, leurs propres héritiers ne pourront en bénéficier. Le principe est donc que chaque personne peut léguer un bien à ses enfants pour son utilisation mais que ce bien n’est pas vendable ou transférable tant que les héritiers n’ont pas payé les frais de succession du bien.

Cette mesure vise à éviter les soucis financiers immédiats qui font suite à la perte de l’être cher. Cependant, une réflexion devra être menée sur le montant des frais de successions. Le projet Imagine suggère qu’ils soient non taxés jusqu’à une certaine limite par enfant et conjoint restant (50 000EUR par exemple) et que le montant restant soit énormément taxé (plus de 75%).

L’aide aux personnes âgées à petite retraite via le logement

Le seuil minimum de retraite se situe aujourd’hui en dessous du seuil de pauvreté. Pourtant, une personne âgée qui est déjà propriétaire de son logement peut vivre tout à fait dignement grâce au minimum vieillesse. Le problème se pose lorsque cette personne doit payer un loyer ce qui diminue le montant de sa retraite alloué aux besoins autres besoins. Le projet IMAGINE propose, pour ces petites retraites, de devenir propriétaire du logement et de le prêter gracieusement à la personne le temps nécessaire. L’argent ainsi dépensé par l’état sera récupéré lors de la vente du bien. Cette solution est préconisée face à l’autre solution qui consisterait à fournir une aide financière supplémentaire permettant à un bailleur de récupérer de l’argent sur le dos de l’état.

Des zones indiquées comme spécialisées pour les seniors

Proximité de services spécialisés, facilité d’accès aux besoins quotidiens (supermarché…), transports en commun accessibles, résidences spécialisées pour recevoir des proches, qualité de vie adaptée aux seniors (nuisance nocturne réduite, circulation faible, espaces verts). Certaines zones seront indiquées comme étant plus adaptées que d’autres pour recevoir des personnes âgées ; en particulier, cela pourra orienter le choix de certains pour décider de déménager dans un lieu où ils pourraient finir leur vie sans pour autant être en maison de retraite et sans pour autant être des ghettos de seniors puisque l’activité créée par les seniors permettra de créer un mix de population.

Show Buttons
Hide Buttons