Des ministres délégués légitimes pour leur projet

De vrais chefs de projet choisi par les citoyens

Au lieu d'un projet complet, porté par un candidat à la présidentiel, les mesures seront désormais portées, en petit nombre, par des candidats aux postes de Ministres Délégués qui auront pour rôle de mettre en place le projet qu'ils ont eux-même proposé.

Ce sera aux Français de s'exprimer et de choisir les projets qu'ils désirent mettre en place pendant le mandat.

Chaque ministre-projet recevra une indemnité égale pour la durée de sa mission mais il recevra, ainsi que l'ensemble des intervenants, une prime pouvant aller jusqu'à 30% des sommes perçues en fin de projet, selon le vote des Assemblées Départementales. C'est pourquoi, 20% du budget annoncé est réservé à cette prime pendant la durée du projet.

La désignation des Ministres délégués aux projets

Elle se fera selon un mode de scrutin approbation+points.
75% du budget total prévisionnel sera accordés aux candidats obtenant les meilleurs résultats (et au moins 50% d'approbation) et dont le budget total correspond à cette limite. Le conseil présidentiel désignera parmi les autres candidats récoltant au moins 50% d'approbation ceux qui auront la charge des 25% de budget restant. Si plus de 50% du budget reste disponible (c.à.d. les candidats récoltant plus de 50% d'approbations représentent un budget total inférieur à 50% du budget) alors une nouvelle élection est réalisée 6 mois à un an plus tard pour proposer d'autres projets aux Français. Les ministres projet sont responsables de leur budget mais l'utilisation du budget est sous le contrôle du Conseil Présidentiel, du Sénat et des Assemblées Départementales qui peuvent révoquer le ministre-projet si celui-ci ne respecte pas ses engagements envers les citoyens.

Show Buttons
Hide Buttons